Actualités à Paris

  • COVID-19 - Foire Aux Questions MDPH de Paris.

    covid-19,mdph paris

    1/ En période de confinement, la MDPH de Paris est-elle toujours en service ?

    Les équipes de la MDPH de Paris restent totalement mobilisées pour continuer d’assurer, à distance, leurs missions de service public. Les évaluations se poursuivent afin de maintenir les ouvertures de droits, éviter les ruptures de droits et/ou d’accompagnement, instruire les demandes urgentes d’ouverture et de maintien de droit


    2/ J’ai une question à poser à la MDPH de Paris, comment puis-je la contacter ?

    L’accueil physique de la MDPH de Paris étant fermé, nous vous invitons à contacter les équipes par mail contact@mdph.paris.fr ou par téléphone au 3975.

    Pour les personnes sourdes ou malentendantes, la solution Acceo est disponible via ce lien : https://www.paris.fr/pages/3975-la-ville-au-bout-du-fil-7723


    3/ J’ai déposé un dossier à la MDPH que se passe-t-il pendant la fermeture de la MDPH ?

    Si vous avez déposé un dossier, le versement des prestations financières, AAH, AEEH et PCH sera maintenu par les organismes payeurs dans l’attente d’une décision de la CDAPH.

    En l’absence de paiement après la date d’échéance de votre droit, vous pouvez adresser un mail à l’adresse : contact@mdph.paris.fr

    Si vous n’avez pas déposé de dossier et que vous êtes en rupture de droits, et uniquement dans ce cas, vous pouvez adresser un dossier complet par mail à l’adresse : PID_Polyvalents@mdph.paris.fr


    4/ Aide à domicile : votre aide à domicile est malade ou ne peut plus intervenir ? Vous avez besoin d’aide pour vos courses, repas, soins ?

    Vous percevez l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) / la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) et employez un salarié à domicile pour vous assister dans votre vie quotidienne ?

    Vous rencontrez des difficultés car votre aide à domicile ne peut plus intervenir chez vous ou vous avez besoin d’aide pour vos courses, vos repas, vos soins ?

    Appelez gratuitement la Mairie de Paris au 3975.

    Par ailleurs, les personnes en situation de handicap (comme les personnes âgées) sans droit ouvert à une aide humaine et qui auraient besoin en urgence d’une telle aide peuvent se voir attribuer des heures d’intervention. Cette aide est décidée par le CASVP d’arrondissement par délégation de la DASES.


    5/ Je dois sortir faire les courses, je ne peux pas laisser mon proche en situation de handicap seul à la maison, qui peut m’aider ?

    Appelez gratuitement la Mairie de Paris au 3975 pour trouver ensemble une solution qui vous aidera.


    6/ Les droits à prestation arrivant à échéance peuvent-ils être maintenus ?

    La CAF a mis en place un dispositif de maintien des droits (RSA, AAH, Aides au logement…) sur 6 mois pour toute personne dans l’incapacité de renouveler sa déclaration trimestrielle auprès des services des CAF : le versement des prestations auxquelles elle avait droit jusqu’alors sera automatiquement renouvelé.

     

  • COVID-19 - APF France handicap a besoin de vous !

    Déjà isolées, les personnes en situation de handicap ont d'autant plus besoin de soutien en cette période de crise sanitaire ! C'est pourquoi, APF France handicap a mis en place un dispositif d’urgence afin de maintenir le lien social, d'assurer la coordination des soins et des aides humaines et d’éviter des situations critiques (isolement extrême, rupture des soins, de leurs droits, impossibilité de se nourrir, de se laver...). Mais, la situation reste alarmante !

    Lire la suite

  • COVID-19 - Radio Roue Libre.

    Pour continuer à maintenir le contact au plus près, nous vous invitons à suivre, écouter et participer à notre toute nouvelle webradio concoctée au pied levé par nos soins : Radio Roue Libre !

    Cette radio ne fonctionnera pour le moment que le mardi et le jeudi de 14h30 à 15h30. Selon l'évolution du projet, les plages horaires et les jours de diffusions pourrons être amenée à s'intensifier.

    INTERVENIR EN DIRECT ?

    Participez à l'élaboration de ce projet :
    Venez vous exprimer en direct et jouer avec nous ! 

    C'est très simple, pendant l'émission il vous suffit d'appeler le 01 70 95 03 50 puis d'entrez le code 81 75 32 93 12 et appuyer sur la touche #Selon l'affluence des appels, il vous faudra peut-être tenter d'appeler plusieurs fois ou patienter.

    A tout vite, rendez-vous le mardi 7 avril à 14h30 pour le lancement !

    Vous pouvez écouter la radio via le lecteur ci-dessus
    ou la retrouver sur le blog régional.

  • COVID-19 - Tu n'es pas seul.

    Tu n'est pas seul !

    Le but de TuN'esPasSeul est de créer un lien entre les personnes confinées et les personnes hospitalisées, en EHPAD, en foyer de vie, ..., via des lettres, mots, dessins de soutien.

    Les personnes confinées peuvent envoyer lettres,
    mots, dessins de soutien à lettrestunespasseul@gmail.com.

    Elles sont ensuite partagées aux personnes hospitalisées via les réseaux sociaux mais également via un cloud dans lequel les établissements peuvent récupérer les lettres que vous envoyez.

    lettrestunespasseul.tumblr.com

    instagram.com/lettrestunespasseul

  • COVID-19 - Recentrage : La reconnexion au corps.

    1394839706.jpg

    Cécile Trécourt, notre thérapeute Sophrologue référente sur la délégation du Val-de-Marne,  nous a généreusement fait parvenir un nouvel enregistrement audio de Sophrologie.

    Aujourd’hui, via un voyage sensoriel un peu inhabituel et « extra-ordinaire » nous invitant à renouer avec des ressentis positifs (pouvant même évoquer des souvenirs heureux pour certains), nous vous invitons, de façon agréable et sans effort, à développer votre capacité à vous recentrer sur vous-même via les multiples sensations offertes par vos 5 sens.

    Se recentrer sur soi-même c’est encore une fois, mécaniquement et sans s’en rendre compte, travailler et s’entraîner à installer une distance profondément reposante/ressourcante avec la situation actuelle et les désagréments nés du confinement.

    Au travers de cette expérience « sensorielle » l’occasion nous est donc donnée de remettre notre corps au centre de l'équation, de lui rendre sa place et sa valeur, de redevenir le « Sujet » et non plus uniquement le « Complément d’Objet Direct » de notre vie.
    Ressentir son corps dans toute sa vibration, son énergie, son potentiel parfois oublié/insoupçonné pour mieux constater tout ce qu’il réalise pour nous maintenir en équilibre 24h/24. L'objectif ? En faire un véritable allié en cette période, en développant une meilleure connaissance de ses capacités pour ainsi mieux répondre à ses besoins (besoins parfois mis à mal par exemple par la sursollicitation psychologique et nerveuse que nous traversons tous aujourd'hui).

    Bonne écoute à toutes et tous. A la semaine prochaine et bon courage à vous tous,

    Cécile reste à votre entière disposition pour toute demande complémentaire ou tout conseil dans cette situation exceptionnelle. Vous pouvez la contacter via la délégation du Val-de-Marne.

  • COVID-19 : Droits et fonctionnement des MDPH.

    Rue de Paris et logo de la MDPH

    Durant la période de confinement, les MDPH ont fermé leur accueil physique au public mais elles organisent un accueil téléphonique renforcé et continuent à instruire les demandes et ceci sous différentes formes. Il y a d'une part des dispositions de maintien des droits et d'autre part des ouvertures de droits en urgence notamment PCH.
     
    Pour Paris : par mail via contact@mdph.paris.fr ou par téléphone au 39 75 qui réorientera vers les équipes de la MDPH, de la DASES et du CASVP.

    Pour le 92 : en ligne via mdphenligne.cnsa.fr/mdph/92 ou par téléphone au 01 41 91 92 50.
     
    Pour le 93 : en ligne via place-handicap.fr/contact ou par téléphone au 01 43 93 86 86.
     
    Pour le 94 : par mail via mdph94@valdemarne.fr ou par téléphone au 39 94.

    Il a été validé le fait que tous les droits qui font l'objet d'une décision de la CDAPH et qui sont arrivés à échéance le 12 mars seront automatiquement renouvelés pour une période de 6 mois.
     
    Dans la pratique :
     
    • pour les PCH en urgence : C'est au niveau local que les dispositions sont prises. Entre la MDPH et le conseil départemental, les modalités de saisines restent les mêmes (courrier au Président du conseil départemental) et les périodes d'accords varient selon les départements (de 2 à 6 mois selon accord local avec la MDPH).
       
    • pour l'organisation des CDAPH : Ce sont les mesures de formations restreintes (ou de prises de décisions par le président si la formation plénière l'accorde) qui sont mise en œuvre ainsi que des sessions "à distance" déjà prévues par les textes. Quelles que que soient les modalités il y a une procédure de rendu compte à la formation plénière des décisions qui sont prises.

     

  • COVID-19 : Particuliers employeurs, des mesures de soutien.

    Mains de personne âgée en gros plan qui la tend à une personne plus jeune

    Des mesures d’accompagnement des particuliers employeurs à domicile ont été annoncées, et certaines sont déjà mises en place, afin de permettre la continuité de l’activité et éviter les ruptures d’accompagnement à domicile dans ce contexte de confinement.

    La FEdération des Particuliers EMployeurs de France (FEPEM) a obtenu du gouvernement des mesures d’urgence, notamment parmi lesquelles l’adaptation du dispositif de chômage partiel pour tous les salariés à domicile, et l’inscription des assistants de vie sur la liste des bénéficiaires prioritaires de masques parce qu’ils accompagnent à domicile les particuliers employeurs âgés ou en situation de handicap.

    Par ailleurs, le Cesu invite les particuliers employeurs qui le peuvent à déclarer et à verser l’intégralité de la rémunération du mois de mars à leur salarié, même si toutes les heures déclarées n’ont pas été travaillées ; dans ce cas, ils peuvent d’ores et déjà réaliser leur déclaration comme habituellement.
    En revanche, pour les particuliers employeurs ne souhaitant pas avoir les heures non travaillées à leur charge, les pouvoirs publics et l’Urssaf mettent en place une mesure exceptionnelle d’accompagnement qui sera opérationnelle pour la prochaine période de déclaration ; le formulaire d’indemnisation exceptionnelle pour déclarer les heures prévues et non travaillées sur la période du mois de mars sera disponible le lundi 30 mars. Rendez-vous sur : ttps://www.cesu.urssaf.fr/info/accueil/question-du-moment/covid-19--information-sur-la-mes.html

    Et pour compléter les informations, voici quelques sites Ressources, afin de répondre à vos questions sur votre situation de particulier employeur, par exemple : le recours au chômage partiel est-il possible ? Quel salaire dois-je verser à la fin du mois ? Où trouver un salarié durant cette période de confinement ?
     
  • COVID-19 - Lâcher prise : La méthode de la planche

    1394839706.jpg

    Cécile Trécourt, notre thérapeute Sophrologue référente sur la délégation du Val-de-Marne,  nous a généreusement fait parvenir un nouvel enregistrement audio de Sophrologie.

    L'objectif de cette deuxième séance courte (20 minutes) est de vous entraîner à développer notre capacité à lâcher prise dans certaines situations de vie comme celle particulièrement inédite que nous traversons aujourd'hui.

    Dans le cas présent, il s'agit d'une situation qui nous est imposée par la force des choses et pour la sécurité de tous. Une situation qui a pour effet de bousculer toutes nos habitudes en remettant totalement en question :

    1/ Notre façon de fonctionner au quotidien, de consommer, de travailler, d'être en relation aux autres qu'il s'agisse du cercle intime confiné avec nous ou du cercle extérieur plus large que nous ne "voyons" plus.

    2/ Tous les cadres structurants et stabilisants auxquels nous étions habitués : professionnel, familial, social etc...

    Afin de nous permettre de ne pas laisser ces événements avoir trop d'emprise sur notre état émotionnel ou notre équilibre psychologique et ainsi tenir la distance, il est essentiel de nous entraîner à nous en distancer "physiquement" et mentalement en nous recentrant sur nous-mêmes via les sensations procurées par notre corps. Cela aura pour effet quasi mécanique et SANS EFFORT de nous reconnecter à la partie la plus calme et la plus ressourçante de nous.

    Le plus, la cerise sur le gâteau, c'est que nous réalisons alors et via l'expérience, que nous possédons des trésors de ressources insoupçonnées pouvant nous permettre de surmonter sereinement certains événements perturbants tout au long de notre vie.

    Bonne écoute à toutes et tous ! Cécile reste à votre entière disposition pour toute demande complémentaire ou tout conseil dans cette situation exceptionnelle. Vous pouvez la contacter via la délégation du Val-de-Marne.