Blog du territoire Grand Paris - Page 4

  • À Paris, l’été est sportif !

    L’ÉTÉ DE PARIS 2024 SERA SPORTIF #LESJEUXENSEMBLE

    Avant tout, ouverture de Paris-Plage ce samedi 10 juillet !   

    En plus des quais de Seine, le bassin de la Villette et le Trocadéro seront aménagés et équipés, et proposeront de multiples activités gratuites.  

    Rappelons que les années précédentes, Paris-Plage était largement, si ce n’est totalement, accessible. Espérons qu’il en sera de même pour cette édition 2021, avec ses nouveaux équipements ! Vous avez jusqu’au 22 aout pour en profiter !  

    Pour plus d’informations, consultez le site officiel de la Mairie de Paris

     

    En plus de Paris-Plage, les événements vont se succéder du 23 juillet au 8 août, puis du 2 au 5 septembre, cette fois autour des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo, place du Trocadéro à Paris. 

    - Du 23 juillet au 8 août, Retransmission des Jeux Olympiques avec, en autres, les cérémonies de remise des médailles, des concerts, etc. (La programmation détaillée n’est pas encore éditée.)   

    - Le 18 août, une activité de tir à l’arc au Trocadéro vous est également proposée. 

    - Du 27 au 29 août, un événement Red Bull Paris est organisé. (La programmation détaillée n’est pas encore éditée.)   

    - Enfin, du 2 au 5 septembre, toujours au Trocadéro, retransmission des Jeux Paralympiques de Tokyo avec, entre les cérémonies de remise des médailles, des concerts, etc. (la programmation n’est pas encore éditée).  

    Pour plus d’informations, consultez le site officiel de Paris2024

     

    Par ailleurs, la délégation de Paris vous propose une journée sportive à l’Ile de loisirs UCPA de Bois-le-Roi, en Seine-et-Marne. 

    Rendez-vous le lundi 16 août, de 10h à 16h45 à l’Ile de Loisirs de Bois-le-Roi, UCPA (Rue de Tournezy-77590 BOIS-LE-ROI), pour profiter de différentes activités sportives adaptées.

    Le programme de la journée :
    - Le matin : course d’orientation.
    - Le midi : Repas tous ensemble
    - L’après-midi : Disc-Golf ou équitation (deux places pour l’équitation pour des personnes avec un minimum d’assise)

    Modalités d’inscription :
    - La participation est de 7 € par personne
    - Le nombre de places est limité à six.
    - Repas : Pour le midi, nous vous invitons à prévoir un pique-nique pour pouvoir déjeuner tous ensemble.
    - Transport : Si vous ne pouvez pas venir par vos propres moyens rendez-vous à la délégation de Paris, 13 place de Rungis à 8h, retour prévu vers 18h45
    - Coupon-réponse à télécharger et retourner avec votre règlement avant le 19 juillet à Caroline LEROUX - APF France handicap - Délégation de Paris - 13 Place de Rungis 75013 Paris ou par mail à caroline.leroux@apf.asso.fr

  • Vacances accessibles, suivez le guide !

    photo de personne en fauteuil de dos sur une plage

    Bien choisir sa location de vacances  

    Il n’est jamais facile de trouver le lieu de résidence parfaitement adapté à chaque situation et dans un environnement lui aussi bien accessible. Vous trouverez, à titre d’information, plusieurs sites proposant des offres pour des locations de vacances pouvant correspondre à vos besoins spécifiques. Bien entendu, il est toujours préférable de s’assurer que le déclaratif est bien conforme à la réalité. 

    - https://www.gites-de-france.com/fr

    - https://www.clevacances.com/fr/location-handicap 

    - https://www.amivac.com/vacances/location-vacances-pour-personne-mobilite-reduite 

    - https://residence-mobicap.fr

    Pour les deux premiers sites, il suffit de filtrer votre demande pour obtenir les gites adaptés. 

    Suivez le guide pour des vacances accessibles 

    L’Association Tourisme & Handicaps (ATH) a lancé, cette année, une lettre d’information. Cette association fait des diagnostics de l’accessibilité des lieux et octroie une labellisation, durant quelques années, quand tout est aux normes. 

    A titre d’exemple, sont mis en avant : 

    - La ville de Mauguio-Carnon (34), distinguée par la marque d’Etat Destination pour tous 

    - La Grotte de la Salamandre (30) en région Occitanie 

    - Des séjours de vacances organisés par l’Association Valentin Haüy (AVH) 

    - La Cité du Chocolat Valrhona (26) 

    - Le gîte La Chênaie du Roc en Périgord noir (24) 

    Pour une liste plus complète labellisée par l’ATH, rendez-vous sur  : https://tourisme-handicaps.org

    Cependant, d’autres professionnels du tourisme sont accessibles sans être répertoriés à l’ATH. En allant sur de nombreux sites des villes et départements où vous souhaiteriez vous promener, manger au restaurant …, vous trouverez des informations sur l’accessibilité quand ils sont « handi-accueillants ». 

    Passez un bon été !

  • Mercredi 7/07 : "La sex.U.alité n'est pas une histoire à dormir debout" - Rejoignons Guillaume au pays d'Alice avec Guillaume Bourdiaux

    La sex.U.alité n'est pas une histoire à dormir debout - mercredi 7 juillet de 17h à 18h30 sur twitch.tv/radio_rouelibre

    Pour cette émission, nous allons chatouiller la plume
    en compagnie de son auteur...

    Rejoignons Guillaume au pays d'Alice

    avec Guillaume Bourdiaux

    « Guillaume au pays d’Alice » est un livre paru aux éditions Feed Back
    sur le thème de l’assistance sensuelle et sexuelle aux personnes handicapées en France.
    Il s’agit d’un récit autobiographique qui donne un éclairage complet,
    car très documenté, sur le sujet.

    Vous pouvez nous envoyer toutes vos questions, témoignages,
    suggestions, envies, sur notre boite spécifique radio.sex.u.alite@gmail.com
    avant l'émission, elles seront évoquées à l'antenne de manière totalement anonyme.

    Pour participer en direct à l'émission, y réagir, nous questionner,
    partager vos expériences... Il suffit de composer le 01 70 95 03 50
    puis de tapez le numéro de réunion 81 75 32 93 12
    et enfin d'appuyer deux fois sur la touche dièse #.

     

    Radio Roue Libre en podcast sur Anchor !

    Retrouvez en podcast sur Anchor toutes nos émissions précédentes
    mais également toutes les émissions passées de Radio Roue Libre !


    On vous donne rendez-vous

    mercredi 7 juillet
    de 17h à 18h30
    sur twitch.tv/radio_rouelibre

    Pour la prochaine émission, on se retrouve le 21 juillet
    même heure, même endroit...

  • Retour sur les actions de sensibilisations de la délégation du 92 au mois de juin.

    La Même Passion du Sport – Nanterre 2 et 3 juin 2021 :

    Une équipe de sensibilisation de la délégation des Hauts-de-Seine a eu l’occasion de sensibiliser des classes de Nanterre au handicap moteur, lors de la Même Passion du Sport au Centre sportif du Mont Valérien. Les enfants ont testé l'expérience de monter sur un fauteuil et de réaliser des actes de la vie quotidienne. 

    Franck, Aurélien, Claudie et Guy-Michel expliquant le handicap aux enfants avant de les faire monter sur un fauteuil roulant

    Un grand merci à la ville de Nanterre et au Service des sports de la ville qui se mobilisent pour sensibiliser les enfants nanterriens au handicap au travers de leurs événements !
     

    Nuit du Handicap de Colombes - Samedi 12 juin 2021 : 

    Le samedi 12 juin, nos bénévoles ont participé à la Nuit du Handicap sur la place de la Mairie de Colombes. Mokrane, référent local sur la ville et bénévole actif au sein de la délégation s'est mobilisé, en compagnie de Fiona et Céline, pour organiser notre participation à cet événement.

    Sensibilisation au handicap visuel par Fiona, bénévole du 92

    Les visiteurs ont ainsi pu aller poser leur question sur le handicap, et être sensibilisé aux handicaps cognitif et visuel. 

    Stand APF lors de la Nuit du Handicap de Colombes avec nos bénévoles Fiona et Céline


    Sensibilisation au handicap des écoles élémentaires de Courbevoie :

    Avec une équipe de choc composée de Sarah, Jean-Marc, Simon, Claudie, Guy Michel, Aurélien, Vincent, Fiona et Gaëlle, 6 après-midi de sensibilisations ont été réalisées à l’école Jean de la Bruyère avec des élèves de CM1 et CM2. 

    Sensibilisation au handicap en classe à Courbevoie

    Au programme : 

    • Atelier théorique pour appréhender les différentes formes de handicap 
    • Parcours fauteuil afin de réaliser les problématiques rencontrées au quotidien lorsqu’on se déplace en fauteuil 
    • Parcours canne blanche pour expérimenter les difficultés rencontrées par les mal ou non voyants 
    • Atelier DYS pour découvrir les différentes formes de Dys et les difficultés cognitives associées 

    Parcours en fauteuil roulant pour les élèves

    Nous avons été particulièrement impressionnés par la camaraderie, l’entraide et l’empathie des élèves de cette école ainsi que par l’investissement de l’équipe enseignante  fortement mobilisée sur le handicap. 

    Parcours de sensibilisation au handicap visuel

    Après une pause estivale bien méritée, nous reprendrons dès la rentrée nos actions et de nouvelles aventures Courbevoisiennes… !

    Atelier ludique de sensibilisation au handicap visuel sur un parcours voiture

    Merci à Gaëlle, bénévole APF des Hauts-de-Seine, pour ce chouette reportage...

  • Déconjugalisation de l’AAH : Déclaration d'APF France Handicap à l’attention du Président de la République

    Lors de notre Assemblée générale au Havre et en régions, Pascale Ribes a adressé une déclaration publique au Président de la République suite au vote du 17 juin dernier à l’Assemblée nationale actant le refus du gouvernement et de la majorité parlementaire d’adopter une réforme majeure : la déconjugalisation de l’AAH. Une journée nationale de mobilisation sera organisée le 16 septembre, partout en France, notez la date, nous comptons sur vous !

    Monsieur le Président de la République,
     
    A la suite de notre Assemblée générale du 26 juin 2021, nous exprimons notre très forte consternation à l’issue du vote du 17 juin à l’Assemblée nationale sur la question de la déconjugalisation de l’AAH.
     
    Ce vote porte une atteinte grave à nos droits fondamentaux. Les personnes en situation de handicap vivant en couple ne peuvent pas vivre toute leur vie en totale dépendance financière à l’égard leur conjoint/conjointe, concubin/concubine ou pacsé. 
     
    Depuis plusieurs mois, de nombreuses personnes ont témoigné de l’indignité humaine de leur situation.
     
    En outre, votre gouvernement n’a pas permis aux députés de défendre leurs amendements, ce qui est un déni de démocratie et cela, d’autant plus que de nombreux parlementaires avaient rencontré des personnes directement concernées.
     
    Monsieur le Président de la République, avec nos adhérents, nous tenons à vous faire part de notre détermination pour que les ressources du conjoint/de la conjointe ne soient plus prises en compte dans le calcul de l’AAH.
    C’est pour cela que nous venons de décider d’organiser une journée nationale de mobilisation le 16 septembre prochain avec des rassemblements dans toute la France.
     
    Lors de votre allocution à la Conférence nationale du handicap le 11 février 2019, vous aviez fixé un objectif : « permettre à chacune et chacun de vivre une vie digne, une vie libre » ; « continuer à aller sur le chemin de l'allocation digne pour toutes les personnes en situation de handicap » ; « l'ouverture des nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap : le droit de se marier, de se pacser, de divorcer ».
     
    Nous vous prenons encore au mot.
     
    Si vous êtes à l’écoute des Françaises et des Français, si vous considérez que les personnes en situation de handicap sont des citoyennes à part entière, vous saurez entendre notre voix et agir dans le sens de la justice sociale pour toutes et tous.
     
    Nous comptons sur vous.

    A lire également "AAH en couple : le Sénat ne lâche pas l’affaire" sur Faire Face

  • Samedi 10/07 : Balade urbaine à vélos accessibles autour du parc départemental Haute-Ile à Neuilly-sur-Marne.

    Balades urbaines à vélo accessibles autour du parc départemental Haute-Ile à Neuilly-sur-Marne

    La délégation de Seine-Saint-Denis vous propose de venir parcourir le parc départemental de la Haute-Ile le samedi 10 juillet durant une balade avec des vélos adaptés où vous pourrez découvrir l'histoire, le patrimoine, la faune et la flore des sites traversés.
     
    Pour vous inscrire et obtenir des renseignements complémentaires, contactez Sophie Fontaine - sophie.fontaine@apf.asso.fr - 01.48.10.25.35.
     
     
  • Retour sur le week end de sensibilisation au gymnase Bertrand Dauvin avec le collectif Impulsion 18.

    Hélène sur le stand de la délégation accueillant des enfants

    A l'occasion du Mois Parisien du Handicap, la délégation de Paris a participé à un week end de découverte des activités sportives adaptées et se sensibilisation les 12 et 13 juin au Gymnase Bertrand Dauvin dans le 18ème avec le collectif Impulsion 18(NewTeam/Kollectif Bol d'Art/Life/Oasis18/Yarale/Espoir18/Esprit d'Ebène/La Rose du Bitume).

    Alain et Eric Lejoindre, maire du 18ème arrondissement

    Stand d'information, parcours fauteuil et parcours cécité, ateliers ludiques de mise en situation, Lena, Carla, Hélène, Cory, Aurélien et Jérémie ont encadré ces deux jours portant un message de cohésion sociale, d'entraide, de l'importance de se connaitre les uns les autres et de partage dans le sillage des jeux 2024.

    Jérémie et Nadia Benakli, maire adjointe du 18ème, chargée des personnes en situation de handicap, de l’accessibilité universelle et du numérique pour tou.te.s

    Jeunes et jeunes sont venus à notre rencontre et ont participé, avec nottamment la visite d'Éric Lejoindre, maire du 18ème et de Nadia Benakli, maire adjointe et chargée des personnes en situation de handicap, de l’accessibilité universelle et du numérique pour tou.te.s.

    Jérémie animant l'atelier handicaps visuels avec des enfants

  • Déconjugalisation de l’AAH : vote bloqué par le gouvernement et sa majorité parlementaire, c’est inacceptable !

    AAH : Ton couple tu le payes cash !

    Le gouvernement et sa majorité parlementaire ont fait échoué aujourd’hui l’adoption de la déconjugalisation de l’AAH malgré la quasi-unanimité des autres groupes présents dans l’hémicycle. Nous nous insurgeons face à ce coup de force honteux qui méprise les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante et le formidable mouvement citoyen et associatif en faveur de cette avancée sociale. Nous restons mobilisés !

    Le 9 juin dernier, la commission des affaires sociales a adopté l’amendement du gouvernement proposant de modifier les règles de calcul de l’abattement des revenus du conjoint bénéficiaire de l’AAH. Les députés, en votant la proposition de loi avec cet amendement, ont donc maintenu le principe d’une conjugalisation ! 
     
    Pourtant, en défendant la déconjugalisation de l’AAH, c’est la possibilité de préserver l’indépendance financière tout en construisant une relation affective, qui est promue. 
    Un enjeu sociétal qui dépasse les clivages traditionnels et qui questionne les fondements de notre solidarité nationale et de notre protection sociale : comment, aujourd’hui, permettre aux personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante, de vivre dignement et de manière indépendante de leur conjoint lorsqu’elles ne peuvent pas travailler ou que leur travail ne peut leur assurer des revenus dignes pour couvrir leurs besoins de la vie quotidienne ?
     
    Une nouvelle fois, le gouvernement avance le motif de la solidarité familiale qui prévaut sur la solidarité nationale.
    Or faut-il le rappeler : l’AAH n’est pas un minimum social comme les autres mais bien un revenu de remplacement pour les personnes qui ne peuvent pas ou plus travailler.
    « On ne demande pas l’aumône mais le droit de vivre dignement en étant indépendant financièrement. Imaginez que l’on calcule votre salaire en fonction de celui de la personne avec laquelle vous êtes en couple, qu’on le baisse ou le supprime si votre conjoint gagne trop. Ce serait inacceptable ! Aimer et être aimé ne doit plus représenter un coût pour les personnes en situation de handicap. » explique Pascale Ribes, présidente d’APF France handicap.
    C’est ce que le gouvernement et les députés de la majorité et du Modem ont refusé d’entendre.
     
    Lors d’un débat houleux à l’Assemblée nationale aujourd'hui, le gouvernement et sa majorité parlementaire, en soumettant au vote leur seul amendement et en rejetant tous les autres, n’ont pas permis un véritable débat démocratique et ont organisé une obstruction à la possibilité de délibération de la représentation nationale. Et ce malgré la quasi-unanimité des autres groupes présents dans l’hémicycle. 
     
    En rejetant la déconjugalisation de l’AAH en dépit de son adoption par le Sénat en mars dernier, des dizaines de milliers de personnes bénéficiaires de l’AAH et vivant en couple sont ainsi maintenues dans une situation de dépendance financière vis-à-vis de leur partenaire.
     
    Aujourd’hui, le gouvernement n’a donc pas su saisir l’occasion historique que lui offrait un mouvement porté par une grande partie de la représentation nationale et par la société civile d’individualiser l’AAH, alors même qu’il avait fait du handicap une priorité de son quinquennat.
     
    Le droit de vivre dignement, en étant indépendant financièrement de son/sa partenaire, est ainsi une nouvelle fois bafoué ! 
     
    Aussi, aux côtés d’acteurs de la société civile, APF France handicap poursuivra sa mobilisation, notamment lors des prochaines discussions qui se tiendront en 2ème lecture au Sénat, même si l’adoption définitive de la proposition de loi reste totalement incertaine dans les mois à venir.
     
    Il est plus que temps que le gouvernement entende enfin la voix des personnes en situation de handicap et de la société civile. C’est en agissant ensemble que la justice sociale, la reconnaissance et l’effectivité des droits fondamentaux pourront enfin être pris en compte.

    Télécharger le communiqué

  • Mercredi 23/06 : "La sex.U.alité n'est pas une histoire à dormir debout" - Vous avez dit pornographie ? Des fresques de Pompéi à YouPorn, tout un programme non censuré et non crypté.

    La sex.U.alité n'est pas une histoire à dormir debout - mercredi 23 juin de 17h à 18h30 sur Radio Roue Libre.

    Après une petite pause technique, nous revoici dans l'poste
    pour une nouvelle émission qui va aborder un sujet à la fois riche et banal :

    Vous avez dit pornographie ?

    Des fresques de Pompéi à YouPorn,
    tout un programme non censuré et non crypté.

    Nous sommes ravis de pouvoir vous retrouver à nouveau...

    Vous pouvez nous envoyer toutes vos questions, témoignages,
    suggestions, envies, sur notre boite spécifique radio.sex.u.alite@gmail.com
    avant l'émission, elles seront évoquées à l'antenne de manière totalement anonyme.

    Pour participer en direct à l'émission, y réagir, nous questionner,
    partager vos expériences... Il suffit de composer le 01 70 95 03 50
    puis de tapez le numéro de réunion 81 75 32 93 12
    et enfin d'appuyer deux fois sur la touche dièse #.

     

    Radio Roue Libre en podcast sur Anchor !

    Retrouvez en podcast sur Anchor toutes nos émissions précédentes
    mais également toutes les émissions passées de Radio Roue Libre !


    On vous donne rendez-vous

    mercredi 23 juin
    de 17h à 18h30
    sur twitch.tv/radio_rouelibre

    Pour la prochaine émission, on se retrouve le 7 juillet
    même heure, même endroit...

  • Partez en séjour à Chaource dans l'Aube avec la délégation de Paris !

    4234848566.jpg

     
    Après avoir été reporté compte-tenu des conditions sanitaires des dernières semaines, le séjour de vacances DD75 revient !
     
    Encadré par Aurélien Dollat, élu du CAPFD 75 et bénévole à la délégation, le groupe se déplacera en Champagne-Ardenne, dans l'Aube avec un hébergement de 3 nuitées prévu à Chaource du vendredi 6 au lundi 9 août 2021.   
     
    Ouvert aux adultes adhérents non à risques (au sens des injonctions gouvernementales), ce séjour sera composé de 4 vacancières/vacanciers (2 femmes/2 hommes) et de 4 accompagnatrices/accompagnateurs (2 femmes/2 hommes). 
     
    Si vous êtes intéressé(e), veuillez sans plus tarder contacter Anaëlle - anaelle.cornelus@apf.asso.fr - 01 53 80 92 85 à la délégation, pour échanger à propos du dossier d'inscription à constituer (éléments administratifs, dossier médical et chèque d'acompte de 170€).
     
    Vu le nombre de place très limité pour l'heure, une courte liste d'attente sera éventuellement mise en place.